SaintéLyon /

L'hivernal des templiers

Samedi 2 Décembre : Nombreux sont les coureurs Ussnnois (e)s qui ont décidé de fouler les chemins de la grande dame. Cinq s’aligneront sur le 72km, sept sur le 44km, quatre sur le 22km .

Pour ce petit compte rendu, nous  proposons une approche différente : la Saintélyon vu par des suiveurs, supporters à fond la forme. Sept fous (qui en rejoindront 3 autres sur le parcours et ceci sans même le savoir…) qui décident  de braver le froid et la nuit pour aller soutenir les copains bien plus fous qu’eux. Rien ne les arrêtera, pas même la neige tombée un peu plus tôt dans la semaine et le froid glaciale annoncé, il suffira juste de bien s’équiper.

    C’est donc une équipe de pompoms girls / boys ultra motivée que l’on retrouve samedi soir sur un parking du côté d’Andrézieux-Bouthéon.  Après un petit tour dans les commerces locaux (faut bien commencer à ce ravitailler, la nuit s’annonce longue), on discute répartition des tâches et organisation de la nuit. Zéro culpabilité à manger hamburger frites / moules frites et petits desserts bien calorifiques, alors que nos copains commencent à sentir la pression monter du côté des départs des différents parcours.  Et oui, il ne faudrait pas oublier que nous sommes là pour un trail quand même !!!

21h00 : C’est parti ! deux voitures, deux directions.

  • Direction Soucieux en Jarez pour le départ du 22km où Céline, Elsa, Céline et Arnaud vont s’élancer pour la SaintéSprint (22km, 430D+). Niveau timing, il sera impossible pour les suiveurs d’accompagner physiquement ces courageux sur le long du parcours, mais psychologiquement tous sont derrière eux et nous les suivrons grâce au suivi live.

 

 

Au final, Elsa, Céline M, et Arnaud franchirons la ligne d’arrivée à 2h02 du matin ce qui leurs permet de boucler ces 22km en 2h52. Non loin de là, à 2h22, arrive Céline C en terminant en 3h12.

  • La deuxième équipe prendra la direction de Sainte-Catherine où se déroule le départ de la Saintéxpress, 44km-1100D+. Ici, nous retrouvons Franck, Nadège, Caroline, Chrystèle, Pascale et Claire qui sont déjà sous l’arche de départ et ultra motivés.

 Les encouragements fusent des deux côtés. 23h00, c’est partie, frontales allumées,  les copains s’élancent sur les chemins enneigés et même parfois verglacés.

 

     Les équipes de suiveurs se retrouveront un peu par hasard au niveau de Rontalon, km 12 pour la Saintéxpress. Là surprise, nous retrouvons une troisième équipe de supporters : la voiture des maris des coureuses de ce 44km ! Ce sera donc au nombre de neuf que nous allons faire du bruit, beaucoup de bruit pour encourager les copains. L’attente fut longue, mais loin d’être ennuyante. Un campement de fortune fut installé grâce à l’organisation irréprochable de Christophe ! Chauffage à gaz, projecteur, chaises, café, thé, vin chaud ! Rien ne manque, surtout pas la bonne humeur !

Franck D arrive le premier, en forme et avec un bon rythme de course. Il est suivi par David, inscrit en dernière minute sur ce parcours. Ce dernier à également une belle foulée. Quelques tournées de boissons, plus tard, les filles  qui courent pour l’association Nina arrivent avec un large sourire ! Tout a l’air de rouler également pour elles.  Après encore quelques encouragements aux courageux coureurs, nous apercevons Claire qui arrive avec sa bonne humeur naturelle.

Là aussi, côté pratique, nous ne pourrons aller voir les coureurs de ce parcours plus loin, nous devons repartir sur le parcours de la SaintéLyon, voir les courageux du 72km. Nous laissons donc l’équipe des maris encourager pour nous. 

Au final,  Franck terminera à une belle 86 ème place, 2ème V2H en 4h17 ! David le suit de prêt en terminant en 4h30, se positionnant à la 136ème place, 32ème V1H. Les filles franchissent l’arche en 6h20 ! Claire arrive par la suite en terminant en 8h29.

  • 2h10 du matin, c’est repartie pour les supporters, on retourne à Sainte-Catherine pour accueillir les courageux du 72 km.

L’idée est de ravitailler Catherine pendant que Tony, Olivier et Clément partent courir quelques kilomètres avec Julie et Alain.  C’est donc dans la nuit froide que nous attendons les copains, toujours muni de notre beau panneau lumineux.  Les premiers à arriver sont donc Alain et Julie mais Alain nous apprends qu’il a fait une chute sur le verglas et son dos commence à le faire souffrir. De plus, suite à un départ un peu trop rapide, le cardio ne descend pas. Julie est assez soucieuse mais ils décident de repartir malgré tout ceci.

Quelques degrés de moins et quelques minutes plus tard, Catherine pointe le bout de ses crampons.  Tout va bien, elle a la pêche et nous dit que malgré le sol glissant ça va. Elle refait le plein de barres et on se donne rendez-vous plus tard dans la nuit. 

Le froid aura eu raison des supporters et  nous ne pouvons attendre Vincent car nous commençons à être frigorifiés. Nous décidons donc de continuer notre chemin. Comme prévue, l’équipe des trois mousquetaires sont obligés de s’en aller et vont rejoindre leur lit, pendant que la deuxième équipe décide d’aller se reposer un moment dans la voiture. Nous retrouverons les courageux à Chaponost. Yoann, le mari de Julie suivant le parcours, nous tiendra informé de l’état de forme de nos coureurs.

C’est donc au petit matin, après un court sommeil emmitouflés dans la voiture, que nous retrouvons Yoann et Alain. Ce dernier n’ayant pas pu aller plus loin que le Camp Saint Genou au 41ème km. Son dos et son cardio ne le laissant pas poursuivre son objectif. Lui, qui a coaché la petite troupe tout le long de leur préparation à cette Saintélyon , est contraint d’abandonner. Bravo à toi Alain pour ta patience et ton expérience que tu as su partager tout au long de cette préparation.

Catherine arrive donc à Chaponost à 8h48, elle commence a fatigué et un mal de ventre ne l’a laisse pas tranquille. 9h01, Julie arrive, elle ne veut pas s’arrêter car une douleur aux yeux l’empêche de voir correctement. Elle fait donc un passage éclair, seuls Yoann et Alain ont le temps de lui parler.  Malheureusement, elle n’a pas eu le temps de voir que Catherine n’était pas encore repartie et ne nous laisse pas le temps de lui proposer de l’accompagner sur la fin du parcours. C’est donc seule et fatiguée qu’elle devra terminer cette belle aventure.  Julie franchira la ligne d’arrivée en 10h36 ! Bravo Julie, tu as tout donné et tu as su continuer malgré l’abandon de ton coach particulier !

Catherine étant ravitaillée repart également de Chaponost pour les 12 derniers km. Comme prévue, elle souhaite que Nathalie et Eliette l’accompagne sur la fin. Malgré ses troubles gastriques, Catherine nous fait un beau finish et continue de courir avec un beau rythme. Elle franchie la ligne d’arrivée tant attendu après 10h52 de course. Bravo Catherine, toi qui a décidé de participer à cette course un peu au dernier moment (à peine deux mois de préparation). Tu peux être fière de toi, quel beau cadeau pour tes 50 ans que ce maillot finisher !!!

Vincent en termine quand à lui en 11h21. A l’arrivée son sourire était toujours présent.  Bravo à toi, le coureur au grand cœur, qui courrait pour l’association EURECAH mais également pour l’association NINA !

Un grand bravo à vous tous coureurs, vous avez fait preuve de force et vous n’avez rien lâché dans cette épreuve qui était loin d’être facile. Mais la nuit, le froid et les conditions particulières de cette courses ne vous ont pas arrêté et loin de là !!!

Les résultats : c'est par là : http://saintelyon.livetrail.net/favoris.php

Photos : photos personnelles coureurs et photos orga SaintéLyon http://www.maindruphoto.com/fr/event/1347/1347.html

HIVERNALE DES TEMPLIERS

 Samedi 2, dimanche 3 Décembre 2017.

Une première édition pour cette organisation qui est loin d’être novice en la matière.  En effet, comme l’explique les organisateurs : « Avec la Fila Aubrac en 2000, premier trail sur la neige organisé en France puis avec la Piste des Seigneurs en 2009, nous ne sommes pas à notre premier coup d’essai. Mais il faut toujours un déclic pour se lancer dans une nouvelle organisation. Voici la genèse de ce projet.
. En novembre 2015, Dominique Torres, bénévole terrain sur les Templiers et cadre chez Roquefort Société propose un départ de la Solitaire dans l’une des caves de Société. La réponse est : Ok mais faut-il pouvoir tracer un parcours digne d’une telle course.
. Fin décembre 2015, après 10 jours de terrain, le parcours est tracé mais en plus il donne naissance à cette Hivernale car toutes les reconnaissances entreprises permettent d’envisager de beaux tracés sur cette partie méconnue du Larzac.
. Février 2016 : le premier départ de la longue distance (L’Astragale) devait être donné en plein cœur d’un causse à l’écart de tout. Mais à l’occasion d’une visite de La Couvertoirade, un départ dans cette cité templière s’impose pour donner du sens à cette épreuve.
. Mars 2016 : débute le travail de terrain pour redonner vie à certains sentiers communaux envahis par les broussailles
. Avril 2016 : le projet est présenté au maire de Roquefort qui valide de suite l’intérêt d’organiser dans sa commune une telle manifestation sportive
. Juin 2016 : l’annonce officielle est faite 48 heures avant Trail en Aubrac
Depuis toute l’équipe des Templiers est mobilisée pour assurer le succès de ce trail hivernal. »

Un trail hivernal dans un cadre magnifique, rien de plus motivant pour certains coureurs du Usson Sport Nature. Ce sera donc par cinq coureurs que l’USN sera représenté dans l’Aveyron.  Le trajet direction Roquefort sur Soulzon est compliqué car les conditions sont hivernales sur la route (chute de neige à Brioude et sur l’autoroute où seule la voix de gauche est déneigée). Les conditions s’améliorent  seulement dans le dernier 1/3 du parcours. Quand on vous dit que l’on est motivé pour participer à des trails !!!

Une fois arrivé, découverte d’un village pittoresque et de très beaux paysages. Visite des caves de Roquefort société (faut pas se laisser abattre et avec leur 8° c’est sacrément plus chaud que dehors où le vent fini de vous faire geler).

* 1ère course dans le village même, à 19h, avec le parcours des Illuminés. Rando-trail urbain de 7 km dans les rues, escaliers et chemins de Roquefort.  Julien et Nelly, enfants de notre Jean-Paul National, prennent ce départ. Ils finiront respectivement en 50 et 55 minutes. 300 marches sur le parcours. Nos coureurs sont vite réchauffés !

 

* Dimanche 3 Décembre, 9h, Village de Roquefort.  Départ du Marathon de l’Orchis, 35km, 1790D+. Benjamin est le seul représentant de l’USN sur ce parcours.

Benjamin /  268ème/  04:43:35 / 136 SEM /  247 M

 

* 10h45. Départ de l’Adonis Trail, 24km, 1240D+.

Un bon dénivelé attend Jean Paul et Raphaël.  Tout deux font une belle deuxième partie de course avec une belle remontée après le 12ème Km, Jean-Paul passant de la 335ème place à la 258ème place et Raphaël de la 425ème à la 367ème place.

Jean-Paul / 258ème /03:16:23 / 6 V3M / 232 M


 Raphaël / 367ème / 03:32:49 /142 SEM / 315 M

 

 

Niveau météo, le temps est dégagé mais frais. Au meilleur de la journée, le thermomètre indique -5°. Sur les plateaux, la température affiche jusqu’à -11°. Rien n’à envier aux copains de la SaintéLyon !!

Les coureurs sont ravis de leur course. Les paysages étaient splendides et l’organisation rodée. Tous ont trouvé très appréciable l’arrivée à l’intérieur de la salle des fêtes du village de Roquefort, en franchissant l’arche installée sur le podium.

Bravo à vous, USN bien représenté une fois de plus.

Le rendez-vous est prit pour 2018 !

 

 

Les accompagnateurs du jour : Noémie,

Calix (2 ans et ½ ) et Sohan (7 mois) !

Bien emmitouflés dans la poussette.